La médiation citoyenne permet aux habitants, avec l’aide des médiateurs, de rechercher une solution amiable aux conflits du quotidien :

  • Conflits relationnels : de voisinage, familial, locatif, sur le lieu de travail…
  • Conflits de consommation : avec les régies, syndics, bailleurs/ les artisans et commerçants/ les services administratifs, services bancaires, assurances, services commerciaux (opérateurs de téléphonie…).
  • Conflits administratifs

La médiation que nous pratiquons a un rituel précis et repose sur les principes suivants :

  • Gestion par la même équipe de 2 médiateurs jusqu’à sa conclusion,
  • Ecoute individuelle de chacune des parties avant leur rencontre,
  • Adhésion volontaire de chaque partie au principe de règlement amiable et au déroulement proposé de la médiation, formalisée par un document signé,
  • La médiation aboutit le plus souvent à un accord, écrit ou oral, reprenant l’engagement de chaque partie dans une logique « gagnant-gagnant ».

La médiation, c’est l’occasion de renouer un dialogue rompu et la possibilité de trouver ensemble une solution durable aux conflits de la vie quotidienne. 

Forte de son expérience dans les médiations interpersonnelles et en réponse à des demandes de terrain, Amely a développé la médiation dans les conflits opposant des groupes de personnes : habitants d’immeubles, locataires et bailleur, locataires et entreprise générant des nuisances pour le voisinage, personnes gênant la tranquillité d’un quartier ou d’un immeuble, groupes d’élèves et institution éducative etc.

La gestion de ce type de conflit nécessite des techniques spécifiques : gestion et animation de groupes en conflit, liens avec les organismes demandeurs …

La médiation des conflits dans les relations de travail proposée par Amely :

  • s’adresse à des petites ou très petites entreprises, associations, artisans et commerçants qui ne peuvent recourir à des experts ou qui n’ont pas de moyens internes pour régler ces conflits.
  • Porte sur la gestion des conflits relationnels :
    • Entre salariés de niveaux hiérarchiques différents : conflit vertical
    • Entre collègues d’un même service ou de services différents : conflit latéral, transversal, horizontal. Exemple : conflit sur la répartition des tâches ou conflit personnel (manque de respect, interculturel, cas de harcèlement …).

Ce type de médiation ne peut être engagé qu’avec l’accord préalable des personnes en conflit et celui de la direction de la structure. La médiation est payée par la structure selon son niveau de ressources et des modalités à définir.